Mohamed abdenour (Petit-Moh)

12965967 1529562427349259 1274756860 n

Posted By Nass El Houma Pointe Pescade
04 Avril 2016

( pour moi, ma culture passe avant tout. Le chaâbi, c’est ma source d’inspiration et c’est une musique qui me parle)

Mohamed Abdennour, alias Ptit Moh, excellent auteur compositeur et interprète, "bras droit" de grands maîtres du chaâbi Ptit Moh,  Compositeur et arrangeur de talent, Ptit Moh qui a commencé la musique aux côtés du maître Amar Ezzahi, J’ai appris avec Amar Zahi qui est pour moi une référence. Il m’a enseigné la façon de jouer avec précision,La première fois que j’ai joué avec lui, j’avais 17 ans. J’étais fan d’Amar Ezzahi depuis mon jeune âge. J’étais très jeune lorsque mon père (Allah yerahmou) m’a emmené dans une fête de mariage à La Casbah, animée par Amar Ezzahi. À l’époque, j’avais 12 ans, et c’est comme ça que je suis devenu fan de ce grand monsieur, qui est, pour moi, une icône, un grand maître, et une référence, pour moi, dans la musique algérienne. Dans le chaâbi, pour moi, c’est la référence, parce que je l’ai côtoyé, j’ai passé beaucoup de temps avec lui, et je voyais son niveau. Et avec du recul maintenant, je considère que c’est une personnalité hors norme. Pour ce qui est de ma rencontre avec lui, c’est grâce à ammi Madjid qu’on appelle Tino parce qu’il était beau. gosse et avait l’allure d’un Italien. Ammi Madjid Tino me voyait toujours dans le quartier avec une guitare. Il a écouté et aimé ce que je faisais. Un soir, il m’a dit : il faut que je te présente quelqu’un. Lorsqu’il m’a annoncé que c’était Amar Ezzahi, j’avais du mal à croire mes oreilles, et lui ai dit que j’étais un grand fan. Je me rappellerai toujours de la date de ma première rencontre avec lui. C’était le 2 juin 1983, le mariage de Mourad Ferguène, l’ancien boxeur. C’était la première fois que j’ai rencontré Ezzahi. Je suis monté sur scène en tremblant. Il m’a demandé de m’asseoir à ses côtés. Je tremblais tellement que j’avais le trac. Mais ce n’est que deux ans plus tard, à l’âge de 19 ans, que j’ai commencé à travailler avec lui. Plus tard, lorsqu’il m’a sollicité pour jouer avec lui, il m’a raconté qu’il avait un peu peur pour moi parce que je n’avais même pas 17 ans, j’étais jeune et tout maigrichon, alors que lui travaillait toute la semaine et avait peur que je ne tienne pas le rythme. J’ai travaillé une seule autre fois, un an après la première rencontre. J’ai effectivement commencé avec lui à l’âge de 19 ans, jusqu’à mes 26 ans, jusqu’à ce qu’on s’arrête, après tout ce qu’il y a eu dans le pays. Le travail s’est arrêté, avec tout ce qui se passait, on ne pouvait pas exercer notre métier. Deux ans après, j’ai fait mes bagages et je suis parti, parce que je me suis dit que j’aimais la musique et que je ne pouvais pas rester sans travail. J’ai alors préféré partir. C’est mon histoire avec Ezzahi, avec lequel j’ai appris beaucoup de choses. la rigueur dans le travail est nécessaire. On ne doit pas faire n’importe quoi sur scène, la musique a ses règles,Je tente de donner un nouveau souffle au chaâbi, des couleurs du temps présent. Il n’est plus possible de jouer un qcid pendant une heure.la musique se vit, se ressent et surtout se travaille 

 il donne une nouvelle image, très moderne, Ptit Moh, installé en France depuis 1994 est un enfant de la pointe pescade actuellement rais hamidou un gars toujours souriant fils de l'ancien Boxeur Mohamed abdenour et ex entraineur national l’un des initiateurs de la Boxe en Algérie. il fonda la section du Mouloudia (Boxe) et devint "Maître Abdenour" avec son écurie prodigieuse qui forma quelques champions (d'Algérie et même de France) parmi eux on peut citer le champion du monde poid coq Alphonse Halimi.
 

Bonne Continuation Mohamed

 

165615 184224548277444 1328983 n

 

 

12193442 1116407371725819 6893910959785202692 n

 

484829 566349610064934 986877149 n 6

 

12189523 1112838628749360 5503187598947580930 n

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×